Le troupeau va grandir, jusqu'au jour où il participera chaque année au financement de vos vacances, de croisière, ou au complément d'une vie tranquille.

Constituer une complément de revenu  

Objectif :

Tout en diversifiant son patrimoine. M. GANT, 45 ans, désire se constituer, un revenu complémentaire annuel d'environ 5600 € à 60 ans. 

Hypothèses retenues :

Croissance du troupeau pendant 15 ans. Taux moyen net en génisse 4.20% l'an, prix de la génisse 1630 €.

Constitution du troupeau :

M. GANT achète au départ 20 vaches, puis 4 de plus par an. Ou bien 30 vaches, puis 3 par an, ou bien 60 têtes d'emblée sans autre achat.

Dans tous les cas, au terme prévu à 60 ans compte tenu de ces données, il possédera un troupeau d'environ 95 têtes lui procurant un produit annuel de 4 génisses, soit environ 5600 € /an (prix de vente net). 

Diversifier ses avoirs 

L'intérêt de cet investissement réside dans le fait que l'on raisonne en vaches bien réelles, qui croissent et se multiplient.

C'est un avantage, car nous entrons dans une époque où les produits alimentaires vont se revaloriser du fait des besoins nouveaux des pays qui se développent rapidement (Chine, Inde, etc...) de la concurrence pour des productions non alimentaires sur les terres disponibles et de la croissance démographique.

Constituer une épargne pour ses proches 

Mme MARCHAND, 60 ans, désire donner à ses petits enfants (Eric et Joëlle, 5 et 3 ans), un pécule dont ils profiteront à leur majorité. 

Mme MARCHAND achète 2 lots de 15 têtes, en option croissance du troupeau, dont elle fait donation à ses petits-enfants, par acte notarié. 

Au moment de leur entrée dans la vie active, en prenant l'hypothèse d'un taux moyen net en génisses de 4,20 % par an, Eric et Joëlle, se retrouveront chacun à la tête d'un cheptel de 31 têtes. 

Prévoir le financement des études des enfants     

M. ROLAND, 35 ans estime que son fils, lorsqu'il entamera ses études supérieures, dans 14 ans, lui coûtera environ 3 700 €/ an.    

Pour participer à ce financement à hauteur de 2 800 €/ an M. ROLAND devrait disposer d'un troupeau de 48 vaches. 

Pour obtenir ce troupeau dans 14 ans avec l'hypothèse d'un taux de croissance en génisse de 4,2 % l'an et d'une valeur nette de vente de 1400 € par génisse, il suffit que M. ROLAND achète aujourd'hui 30 vaches.  

En effet, dans 14 ans ce troupeau lui assurera, en passant au produit annuel avec la même hypothèse de taux, une rente de deux génisses pour atteindre son objectif, et il pourra ensuite s'il le désire revenir à l'option croissance du troupeau au terme des études de son fils.  

Constituer un capital troupeau  

Si le propiétaire choisit la croissance du troupeau, celui-ci va grandir avec la quote-part des naissances lui revenant au fil du temps, jusqu'au jour où en passant à l'option produit annuel les revenus du troupeau participeront chaque année au financement d'une vie paisible.